UQAM - Université du Québec à Montréal
Chaire d'information financière et organisationnelle
UQAM  ›  ESG  ›  CIFO  ›  Axes de recherche ›  Risques de fraude dans les états financiers
AMF
 
secondaire

Risque de fraude dans les états financiers

 

Une mauvaise qualité des états financiers (dont la fraude est la résultante ultime) met en lumière la fragilité de la gouvernance, laquelle repose essentiellement sur des interactions entre plusieurs agents ayant leurs propres motivations et intérêts : direction, conseil d’administration, comité de vérification, vérificateurs internes et externe, etc. La responsabilité d’assurer des informations financières de bonne qualité est partagée conjointement entre tous ces agents. Les travaux de la Chaire portent sur l’impact des pratiques de gouvernance sur la qualité de l’information financière. Un processus de gouvernance déficient n’est pas, en lui-même, un élément suffisant pour qu’une fraude se produise. La présence d’éléments déclencheurs, c’est-à-dire d’un contexte favorable à la fraude, est nécessaire. La question est alors de savoir si la présence de tels éléments déclencheurs, combinée à des pratiques de gouvernance déficientes, contribuent à augmenter le risque de fraude.

UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : 19 septembre 2017